Être un artiste est une grande responsabilité, qui nécessite une adaptation continuelle aux requêtes des gens. Il n’est pas permis à un artiste de se fossiliser sur quelques principes ; les méthodes qu’il utilise pour présenter l’art doivent toujours suivre le rythme de l’histoire, car l’histoire lui vient en aide. Par ailleurs, il doit s’en débarrasser, lorsque ces méthodes se posent comme des empêchements.

Le préjugé selon lequel l’art veut dire vraisemblance, donc imitation extérieure de la nature, remonte à la nuit des temps. J’utilise le terme extérieur, pour faire une distinction avec la profonde imitation de la vie, qui est le propre de tous les artistes de tous les temps et de tous les lieux, qui n’est plus une imitation, mais une représentation fantastique de la réalité.

Printemps Romain - Huile sur Toile cm 70 x 50Si ce que nous dicte notre cœur
peut être de la poésie,
un coup de pinceau
peut être considéré comme tel,
car la gamme des couleurs s’élève à tel point
qu’elle nous fait imaginer le paradis
…car la main qui peint
appartient à un homme de grand cœur.
Claudia

 

Je ne parle pas du grand public, tellement désorienté devant un certain art moderne, même d’un niveau excellent, qu’il doit quelquefois se demander lequel, entre lui-même et l’artiste, est bête… Il s’agit de personnes pratiquement insensibles devant l’événement artistique et seulement attentives aux correspondances entre l’art et la réalité.

D'Apres Van Gogh - Huile sur Toile cm 70 x 50Tous les grands maîtres, surtout les plus modernes, ont beaucoup apprécié et pratiqué les exercices d’étude de l’art, également adaptés aux personnes n’ayant pas beaucoup de temps. Les exercices d’art se font pour obtenir une victoire sur soi et mettre de l’ordre dans sa vie, afin de ne pas s’affectionner à des choses pouvant empêcher de réaliser ses objectifs. En quelque sorte, toutes les personnes animées par un sincère désir de perfection, trouvent dans la pratique des exercices des grands maîtres, un moyen très efficace de se procurer le plaisir de vivre dans l’art.

Dans nos conversations avec les gens dans le monde, durant nos voyages, etc, à la fin, sans nous en apercevoir, nous nous trouvons semblables dans nos jugements sur les choses. Or, nous sommes faits pour vivre en société et exercer une action sociale afin d’améliorer le monde.

L’artiste doit vivre dans le monde sans appartenir au monde.